Réduction ou crédit d'impôt sur le revenu de 50% des sommes versées pour le paiement de services à la personne par foyer fiscal. Le montant de la réduction ou du crédit d'impôt ne peut excéder 6000€ par an, sauf exceptions. Ce montant est majoré pour les ménages avec enfants (dans la limite de 7500€) et les personnes invalides.

Pour les personnes non imposables, crédit d'impôts sous conditions, à savoir :
- le contribuable célibataire, veuf ou divorcé, exerce une activité professionnelle ou est inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi durant 3 mois au moins au cours de l'année du paiement des dépenses.
- les personnes mariées ou ayant conclus un PACS, soumise à une imposition commune, toutes deux satisfont à l'une ou l'autre condition posées ci-dessus.
(voir article 199 sexdecies du Code Général des Impôts)

Ce qui signifie:
- Si le particulier est imposable, il déduit de son impôt 50% de la facture ; si ces 50% excèdent son impôt, alors il est remboursé par le fisc de l'excédent (c'est le crédit d'impôt), mais pour avoir droit à ce remboursement, le particulier doit être actif.
- Si le particulier est non imposable et actif, il a droit à un crédit d'impôt.

Pour bénéficier de cette réduction (ou crédit) d’impôts vous n’avez aucune démarche à effectuer.

Vous devez joindre à votre déclaration de revenus l'attestation fiscale récapitulant les sommes versées durant l’exercice écoulé, attestation que je vous adresserai avant le 31 mars, et inscrire le montant dans la rubrique DF ou DB de votre déclaration «charges ouvrant droit à réduction d’impôt».